Partager :

L'année 2023 devrait être celle de l'obligataire, estime le secteur de la gestion

Europe
Le 18/11/22 à 06h40

par

Réjane Reibaud, envoyée spéciale à Bruxelles

Entre guerre en Ukraine, inflation accélérée et un rythme de hausse des taux rarement vu, l'année 2022 sonne comme une "annus horribilis" pour le secteur de la gestion d'actifs, mais celui-ci tourne déjà les yeux vers 2023.

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30

Déjà abonné