«Notre culture n’est pas parfaite», reconnaît le patron de BlackRock

Etats-Unis
Le 08/04/21 à 07h10

par

Laurence Marchal

Larry Fink, le directeur général de BlackRock, fait son mea culpa dans sa lettre annuelle aux actionnaires publiée mercredi, alors que la société de gestion de 8.700 milliards de dollars d'encours fait face à des accusations de discrim

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30

Déjà abonné