Fin de l’aventure pour Marie Quantier

France
Le 30/07/19 à 07h34

par

Jean-Loup Thiébaut

Matthieu Hamel

Le robo-advisor Marie Quantier n’atteindra pas ses cinq ans. Son créateur, Mathieu Hamel, a prévenu ses clients de la fin programmée du logiciel pour le mois d’août. Un coup de semonce dans une industrie qui peine toujours à trouver son modèle de rentabilité.

La société Q-hedge Technologies, qui édite le logiciel Marie Quantier, est en liquidation judiciaire depuis le 25 juillet dernier. Malgré le support d’investisseurs de prestiges, le météorologue algorithmique des marchés n’aura pas séduit suffisamment de clients, environ un millier fin 2018 selon son propre décompte. « Alors que nous avons réussi avec succès la migration et le refactoring de nos algorithmes pour en renforcer la robustesse et assurer la pertinence de nos conseils financiers sur la durée, nous sommes aujourd'hui face à l'incapacité de financer notre activité », a expliqué à ses clients Mathieu Hamel, dans un mail daté du 26 juillet auquel Newsmanagers a eu accès.

Lancé en janvier 2015, le robo-advisor proposait du conseil en gestion via un abonnement mensuel. Les allocations étaient basées sur des ETF. La société proposait un contrat d’assurance-vie en partenariat avec Suravenir. Elle travaillait également avec Interactive Brokers sur les comptes titres.

La fintech avait réalisé plusieurs levées de fonds, dont une de 1,5 million d'euros en 2016, et une de 1 million en 2018 auprès du club d’investisseurs OneRagTime, piloté par Jean-Marie Messier.

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30