Si les CGP refusent de jeter la société de gestion en pâture, ils sont bien décidés à défendre leur profession face aux accusations.