La gestion d’actifs préfère rester dans l’ombre

Europe
Le 28/02/22 à 08h10

par

Corentin Chappron

La Banque des règlements internationaux veut limiter les risques systémiques posés par la gestion d’actifs.
La Banque des règlements internationaux, à Bâle, en Suisse.
(bloomberg)

Ce n’est pas parce que le terme « shadow banking » est passé de mode que le sujet ne préoccupe plus les régulateurs.

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30

Déjà abonné