Pour recruter, le private equity sort la carte jeune

France
Le 20/05/22 à 15h02

par

Réjane Reibaud

Le capital-investissement, qui a doublé de taille en France en cinq ans, doit changer ses habitudes en recrutant davantage, y compris des étudiants.
(Adobestock)

Ils n’ont jamais été aussi puissants ni aussi rémunérateurs, et pourtant ils doivent s’employer à attirer les jeunes diplômés dans leurs filets.

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30

Déjà abonné