Nom

Analyses

Entre des régulateurs plus stricts et des investisseurs plus méfiants, la cote d'amour pour ces sociétés cotées a fortement chuté.

Déjà abonné