Ce label d’Etat, à la fois contraignant pour les gestionnaires et ne répondant pas aux volontés d’exclusion de certains secteurs des investisseurs, a du mal à s’imposer.
Après l'achat de Sabadell AM par le groupe français, les opportunités de croissance externe pour les gestionnaires étrangers cherchant à s’étendre dans la péninsule ibérique deviennent plus rares.

Déjà abonné