Le fonds phare du groupe est passé d'une exposition de 44% aux actions fin février à 11% environ au 20 mars. Les gérants réalisent beaucoup d'opérations tactiques. La société de gestion estime que les marchés ne voient pas le choc déflationniste "violent" en cours, et mise sur la Chine pour les actions.