Ce marché est non seulement l’un des plus gros d’Europe continentale, mais il est aussi l’un des plus exigeants, selon une nouvelle étude d'Indefi. Les sociétés de gestion qui s’y aventurent doivent donc faire preuve d’audace, mais le jeu peut en valoir la chandelle.
Les pratiques évoluent dans le bon sens mais plusieurs points restent toutefois perfectibles au premier rang desquels l’information donnée par le conseiller sur les frais, qui reste lacunaire, juge l'AMF.

Déjà abonné