«La situation est très différente de la crise de 2008»

France
Le 13/03/20 à 07h57

par

Amélie Laurin

Alain Laurin et Olivier Panis, analystes chez Moody's, jugent les banques françaises suffisamment armées face à une montée des créances douteuses, mais elles n'échapperont pas à un ralentissement de l'économie européenne.
RK
Alain Laurin et Olivier Panis, Moody's

L'Agefi : Le coronavirus peut-il engendrer une crise de confiance envers le système bancaire ?

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30