"Le sujet des commissions de mouvement nous posait problème"

France
Le 24/05/22 à 07h39

par

Réjane Reibaud

Philippe Sourlas, secrétaire général adjoint de l’Autorité des marchés financiers, en charge de la gestion d’actifs, revient sur les raisons qui ont conduit le régulateur à supprimer certaines pratiques tarifaires.
Philippe Sourlas, secrétaire général adjoint chargé de la direction de la gestion d’actifs, AMF

L’arrêté prévoyant la suppression des commissions de mouvement était-il de votre fait ?

Déjà abonné

Testez gratuitement NewsManagers pendant 4 semaines !

Suivez l’actualité de l’asset management en temps réel et recevez notre newsletter quotidienne dès 8h30

Déjà abonné